Sucre ! Où te caches –tu ?

Sucre ! Où te caches –tu ?

 

 

Vous en avez marre de jouer à « cache-cache » avec le sucre, vous voulez vous promener tranquillement dans les bois en étant sûre que le loup n’y est pas. Bon sincèrement désolée, pour toutes ces allusions enfantines, mais comme je prépare des ateliers pour les enfants sur l’alimentation en conscience, je régresse un peu.

 

Vous avez décidé de réduire voire de supprimer les sucres ajoutés de votre alimentation ? Toutes mes félicitations, et bon courage, parce que aujourd’hui il y en a partout. Alors à moins de vivre à la campagne, en cuisinant tout vous même, et en ne fréquentant que des amis qui en font autant, ça risque d’être un peu sport. D’où l’intérêt de voir ça comme un jeu et de partir à la chasse.

 

 

Sucre ! Y es –tu ?

 

 

Je vous propose une petite liste pour vous aider dans votre démarche, des plus visibles au mieux cachés.


   – Le sucre dit de table. En poudre en morceau, qu’il s’agisse de sucre blanc, roux, de cassonade, de sucre glace, de sirop d’agave. Celui là il n’a même pas essayé de se cacher. On le met dans le sucre, le thé, les yaourts, les desserts que l’ont fait nous même, on en rajoute sur les crêpes, les gaufres, allez j’arrête je vais finir par vous donner envie d’en manger.


   – Les préparations en poudre pour le petit déjeuner. Le chocolat en poudre c’est un peu de cacao en poudre, amer, et beaucoup, mais alors beaucoup de sucre. A titre indicatif, les grandes marques mettent environ 20 à 25 % de cacao uniquement.


   – Les céréales du petit déjeuner. Même si les industriels, enfin disons plutôt les professionnels du marketing, mettent en avant les aliments les plus sains « au blé complet » « source de fer et de vitamines », il n’en reste pas moins vrai que le sucre entre dans les premiers ingrédients, donc ceux présents en plus grandes quantités dans le produit.

 

 

Ne vous fiez donc pas au message publicitaire ou aux allégations nutritionnelles, lisez l’étiquette.

 

   – Les boissons sucrées, les sodas mais pas uniquement, attention aux jus de fruits, aux boissons à base de thé et parfumés et même aux eaux aromatisés. Et tentez de ne pas céder à la tentation des boissons light qui remplace le sucre par des édulcorants ce qui leurre votre cerveau. Vous pouvez facilement préparer votre propre thé glacé, des eaux infusées (quelques idées https://decoeurasoi.fr/mon-plaisir-de-lete-les-eaux-infusees/) faire votre jus de fruit …

 

   – Les gâteaux industriels et tous les bonbons, chocolats, caramel. Il vous faut être attentif à l’étiquette (glucides dont sucres : x grammes). Sur un produit de bonne qualité les ingrédients devant être noté en premier devraient être la farine, les œufs, le beurre, le sucre devrait figurer plutôt en fin de liste.

 

   – Les plats tout prêt. Vous trouverez du sucre dans quasiment tous les plats préparés, c’est un des moyens qu’ont trouvé les industriels pour nous faire aimer leurs produits. On en voit dans les poissons en sauce ou panés, dans les boulettes de viandes, dans les poêlées de légumes …

 

   – Les produits allégés en matière grasse. Et oui on n’y pense pas toujours, mais quand on enlève quelque chose, il faut le remplacer. Bien souvent par des agents de textures des épaississants ce genre de chose, mais parfois aussi par du sucre.

 

   – Les sauces du commerce. Sans parler du ketchup qui en contient beaucoup, vous pouvez en trouver dans des produits comme les sauces tartares, mayonnaise, barbecue, et même les vinaigrettes. Attention également aux produits bio, qui dit bio ne dit pas sans sucre, là encore on lit les étiquettes.

 

   – Certaines boites de conserves. De nombreux produits contiennent du sucre pour contrôler l’acidité, c’est le cas des produits à base de tomates notamment. Il y en a souvent plus dans les boites de conserve que dans les bocaux en verre. Là encore lisez bien les étiquettes, vous pouvez en retrouver dans les petits pois, les carottes… bien plus rarement dans les produits bruts surgelé, à vérifier tout de même.

 

   – Pleins d’autres petits produits. Fruits secs, chips, galette de riz, sushi, le surimi, les carottes râpées en barquette, le pain de mie …

 

 

Les différentes appellations du sucre sur les étiquettes :

 

   – Tous les mots finissant en « ose » : Saccharose, glucose, lactose, galactose, dextrose, maltose

 

   – Tous les termes commençant par sirop de : sirop de glucose, sirop de, de maïs, de canne, de malt, de riz, de datte, d’agave, d’amidon..

   

   – Tous les noms dérivés de la canne : jus de canne, jus de canne déshydraté, cristaux de jus de canne..

   

   – Tous les jus et sucres : sucre de datte, jus de fruits, jus de fruits concentrés, jus de raisin, jus de pomme…

 

   – Les plus classiques : miel, melasse, caramel

   

   – Et les mieux cachés : extrait de malt, amidon modifié, dextrine, dextrane, maltodextrine, diastase, malt diastasique…

 

 

Dites vous que vous allez rapidement en prendre l’habitude, c’est un coup à prendre. En magasin ou à la maison on a facilement accès aux informations. Là où ça va se compliquer, si vous avez une vie à l’extérieur de chez vous, c’est dehors.

 

 

Quand on sort, il se passe quoi ?

 

Chez vos amis, bon si ce sont vos amis, ils peuvent vous soutenir dans votre démarche et être honnête avec vous.

 

Au restaurant, là c’est plus compliqué, et c’est en tant qu’ancienne professionnelle de l’hôtellerie restauration que je vous parle maintenant.

 

Ne faites pas toujours confiance à la gentille serveuse qui vous dit que c’est fait maison. Il faut savoir que c’est un secteur d’activité où il y a beaucoup de turn over, c’est à dire que le personnel change régulièrement, où le recrutement est difficile en raison des faibles salaires et des horaires. Il arrive donc très régulièrement qu’on vous dise que c’est fait maison alors que ce n’est pas le cas, soit parce que la personne pense sincèrement que c’est le cas, soit parcequ’elle ne le sait pas et ne souhaite pas vous le dire de peur de passer pour une incompétente. Vous n’imaginez pas le nombre de fois ou j’ai pu entendre « j’allais quand même pas leur dire que je ne savais pas ».

 

De plus de nombreux clients pensent que le personnel mange ou a défaut goûte les plats servis en salle. Sachez que cela est très rare, mis à part à l’école hôtelière, dans des restaurants gastronomiques (et pas tous) et dans quelques établissements où c’est une volonté du chef. Lors de l’élaboration des menus, les dégustations sont proposés au membre de la direction, et au chef de service, mais pas nécessairement au serveur.

 

Un logo « fait maison » a été mis en place il y a quelques années, on le voit encore très peu. Lorsqu’un restaurateur fait tout maison il a tout intérêt à le signaler de manière explicite sur sa carte. Aujourd’hui il est également obligatoire de vous donner accès à la liste des allergènes, n’hésitez pas à la demander en cas de besoin.

 

Attention au fructose

 

On a longtemps venté les mérites du fructose. Qui n’a jamais entendu, c’est le sucre naturellement présent dans les fruits, donc il est meilleur pour la santé. Il possède également un pouvoir sucrant plus important ce qui fait qu’il a conseillé aux personnes diabétiques qui généralement le tolère mieux. Toutefois, il faut être vigilent à son origine, le sirop de fructose notamment étant un produit industriel très présent dans les confitures et autres produits au rayon diététique de votre supermarché.

 

 

Mon conseil : privilégier les produits naturels, et manger le plus varié possible.

 

 

Besoin d’un coup de main pour vous lancer. Cliquer ici pour rejoindre ma formation en ligne « Sortir de sa dépendance alimentaire et retrouver sa liberté en 7 étapes »

Je propose aussi un accompagnement personnalisé à la nutrition disponible en cliquant ici

 

 

Et si vous n’avez pas encore trouvé la motivation nécessaire pour réduire votre consommation de sucre, voilà quelques petits avantages à le faire, cela aide à :

 

   – réduire le stress sur le long terme

 

   – retrouver, calme, patience et sérénité

 

   – réduire les fringales

 

   – la perte de poids

 

   – retrouver une jolie peau …

 

   – Alors vous commencez quand ?

A propos de l'auteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@

Pas d’activité récente
13 Partages
Partagez11
Partagez
Enregistrer2
Tweetez