Fins de mois difficiles et décroissance vertueuse

Le poste de dépense le plus important d'une famille est son logement. Nous dépensons en moyenne 180000 € pour nous loger ou son équivalent en loyer.

Imaginez maintenant que vous puissiez ne dépenser que 20000 € pour votre logement. quelles seraient les conséquences financières au quotidien pour vous ?

Pourtant, des maisons en kit sont vendues pour moins de 20000 €. Des KerTerres, pour moins de 5000 €, sont fabricables à volonté
Aujourd'hui quand vous empruntez 180000 € à 2 % cela vous coûte 65000 € de plus en intérêt et en assurance…

Vous remboursez donc 245000 € sur 25 ans soit 300 mois et donc 816 € par mois, simplement pour votre logement.

Cet argent n’existe pas dans les caisses de la banque (ou seulement 10% de cet argent au maximum).

La banque n’a pas l’argent qu’elle vous prête.

Oui, vous avez bien lu !
Elle peut se permettre cette facétie car elle gère le risque de non remboursement. Elle s’assure donc que vous allez lui rembourser l’argent qu’elle vous a prêté.

Quand je prête un livre, je POSSEDE ce livre et je peux le prêter. La banque n’a pas l’argent mais peut vous le prêter quand même !!! Elle crée donc purement et simplement l’argent !

Par contre vos efforts pour rembourser l’argent seront, eux, bien réels…

C’est l’esclavage moderne !
D’ailleurs le fait même de demander un crédit veut dire que vous sur-consommez. Vous n’avez pas les moyens d’une chose et le système a trouvé un moyen pour que vous puissiez quand même consommer… et polluer.

Mais ce système a tout intérêt à vous “prêter”... il vous rend dépendant et vous habitue à vivre au dessus de vos moyens… Ce qu’il vous prête, il compte bien vous le reprendre 10 ou 100 fois sous forme de votre force de travail.
Alors ? Comment allez-vous faire pour rembourser chaque mois ces 816 € par mois ?

Vous allez être obligé de travailler, de louer votre temps de vie pour un salaire !

Cela peut paraître normal car toute notre civilisation est basée sur ce principe de salariat, mais c'est bien votre temps de vie que vous vendez au rabais à quelqu'un d'autre.
Les entreprises sont des organismes lucratifs qui sont faits pour faire du bénéfice sur le temps que vous leur vendez.

Vous êtes considéré comme une matière première.

Vous n'aurez donc jamais 100 % de rendement sur le temps que vous vendez à une entreprise. Elle ne vous paiera jamais à la vraie valeur de votre temps de vie.

Quand en pharmacie je produisais 200000 à 250000€ par an, je touchais 20000€ maximum. Soit environ 10% de rendement.

Par contre les 245000€ de mon prêt, eux, sont à 100% d’impact sur mon salaire net !
Il vous faut donc considérer d’autres moyens d’habiter. C’est bien votre choix d’habitation qui détermine vos besoins et donc le travail que vous devez fournir pour rembourser votre crédit… ...et pas l’inverse. Votre travail ne doit pas déterminer votre lieu de résidence. Sinon vous êtes fichu.
Imaginez maintenant que votre maison en kit ne vous coûte que 40000€ tout compris (avec le terrain)

Cela fait seulement 186.99€ par mois sur 25 ans à 2%, avec 14000€ environ d'intérêts et de frais inclus.

Vous n’auriez plus du tout la même vie, ni les mêmes impératifs de travail.

Vous pourriez peut être vous lancer dans une activité qui vous plait vraiment mais moins rentable financièrement ?

Vous pourriez produire et vendre des légumes BIO au marché par exemple. Ce qui baisserait encore vos charges car vous mangeriez “gratuitement”.
Consommer du crédit c’est se rendre esclave d’une société de consommation qui détruit le monde et ses écosystèmes.
Dans cet article j'ai parlé des maisons en kit ou des Kerterres, mais il existe beaucoup d'autres solutions pour baisser son coût de logement. vous pouvez faire partie d'un écovillage, d'un éco-hameau, ou d’habitats partagés.

Le principe reste toujours le même si vous pouvez trouver d'abord un moyen de vous loger moins cher il vous sera toujours plus facile de trouver un travail car vous pourrez être beaucoup moins exigeant sur la rémunération. Vous augmentez vos choix !
Plus vous devez être payé cher, moins vous avez de place sur le marché du travail et plus la société choisie à votre place.

Nous considérons dans cette vision consumériste qu'il faut toujours être payé plus au point qu’il est même tabou de comparer nos salaires en fin de mois.

Y-a-il quelque chose de malsain là dedans ? Qu’avons nous à cacher ?
Pourtant il nous faut considérer l'autre aspect fondamental du pouvoir d'achat: Les charges.

Le pouvoir d'achat est la différence entre ce que vous gagnez et vos charges. C’est votre capacité d’économie.

Si vous n’achetiez rien, vous pourriez très bien mettre cet argent sur un compte bancaire. Mais dans la plupart des cas, vous êtes plus ou moins accro au jeu de la dépense futile… alors cet argent ne sera pas économisé…
Si vous êtes en capacité de baisser vos charges, cela veut dire que vous consommez moins, et que vous impactez moins les écosystèmes de la planète.

Vous devenez un décroissant vertueux.

En diminuant de plus en plus vos besoins et vos charges, vous vous libérez progressivement de vos obligations ( crédit, contrat de travail…) et vous pouvez profiter de la vie avec beaucoup plus d'autonomie.

Cet article ne traite que de l'aspect habitation mais vous pouvez répéter ce raisonnement sur toutes les sphères qui impactent votre budget mensuel.
  • L'alimentation
  • Les transports
  • L'énergie
  • Les loisirs
  • Les assurances
  • ...
Si vous mettez votre énergie à réduire vos factures et vos besoins là où vous pouvez réellement faire des économies non seulement vous gagnerez beaucoup d'argent chaque mois, mais vous impacterez beaucoup moins la planète en évitant la surconsommation inutile.

L’écologie n’est pas une affaire de BoBo. C’est accessible à tous ceux qui le souhaitent.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@

Pas d’activité récente
4 Partages
Partagez4
Partagez
Enregistrer
Tweetez