Cours

Formation Ennéagramme

0 out of 45 steps completed0%
7 Leçons


 

Présentez-vous !

Moi c’est Maxime, je suis là pour vous retransmettre un outil et plus largement pour vous rendre plus heureux au travers d’une meilleure connaissance de vous-même. Et vous ?? Que faites-vous ici 😉 ?

Et si vous vous présentiez en quelques lignes ? 

Nous allons passer quelque temps ensemble, nous allons échanger et évoluer les uns à côté des autres, ce qui risque de nous rapprocher, et c’est tant mieux. Alors, et même si nous avons eu l’occasion de discuter pour certain voire même de nous rencontrer en chair et en os, j’aimerais en savoir encore un peu plus.

De plus, ces informations seront utiles pour les autres membres de la formation et nous pourrions former ce que j’appelle un « camp de base », qu’en dites vous ?

  • Dites-moi/nous ce qui vous occupe et préoccupe, dites-nous vos aspirations et vos blocages, dites-nous ce que vous venez chercher dans cette formation…

 

Voir les autres formations de Maxime.

Voir les articles de Maxime sur EVMM.

Voir la boutique de Maxime.

heureux-dans-sa-vie.com

Notions de base

Le groupe de partage Facebook : Les Chercheurs Sincères

Les modules Ennéagramme

Etudes de cas

BONUS Énnéagramme

Les sessions de Coachings-communs

Mon accompagnement individuel

Commentaires

  1. Dominique

    Bonjour à tous,
    Pour faire cour, je suis née en 1952,donc j’ai 66 ans. Mère de quartes enfants et grand-maman de 7 petits-enfants.
    Mon parcours de vie est chaotique, jusqu’à très chaotique.
    Je suis la première fille pour ma maman la deuxième pour mon père qui aura en tout six enfants avec différents mariages.
    Ma petite soeur et moi même sommes âgée d’ une année et demi et trois ans lorsque nos parents divorcent. À partir de là nos sommes placées dans des institutions, pouponnière, crèche, orphelinat, crèche jusqu’à l’âge de 10 ans pour moi-même et 8 pour ma soeur.
    Après des années de travail sur moi-même, j’ai appris et compris que ce qui c’est passé dans notre enfance, sont les fondations de notre parcours de vie.
    Pour mon entourage, je vais bien.
    L’extérieur oui et aujourd’hui j’en suis très fière.
    J’ai passé par tout ces moments décrit par Céleste.
    Aujourd’hui je vais b-bien et beaucoup de personnes me demande; mais qu’est-ce que tu cherche encore?
    Ce que je cherche ou cherchais c’est Moi.
    Il m’était impossible de penser à moi de faire pour moi etc.
    J’avais toujours l’impression d’avoir un cadavre en moi que me suivais partout.
    Je savais déjà qu’une partie de moi était morte alors que j’avais 5 ans et que je n’ai fais que survivre tant bien que mal.
    Mais cette semaine, j’ai pu vraiment prendre contact avec cette partie de moi, l’accepter l’aimer etc.
    Et c’est pour cela que aujourd’hui, je peux enfin me présenter
    Merci
    Dominique

  2. Adolphe

    rendu sur le site mais plus de temps pour regarder, à la prochaine

  3. Adolphe

    Bonjour Maxime, Faire un copier coller, de Céleste ( ci haut) me décrit bien. La fatigue est rendue un handicape . Je suis conscient d’ une meilleure connaisse de moi et de mon fonctionnement est nécessaire. Je suis un grand chercher et mon intuition me guide vers les formations adéquates pour moi. Cette fois je frappe un mur pour ma santé, la fatigue. Plusieurs essais ont été faits.
    Aussi important de le mentionné, j’ai un accident à une partie de hockey. Épaule défaite et clavicule cassé. Deux opérations à l’épaule qui non pas replacé mes os dans leurs états originales. Tout le monde m’offre leurs sauces et personnes n’écoutent mon ressenti. Fatigue, pas d’entrain, tout est rendu lourd. Il y a un message de la vie mais lequel? Bonne journée à toi et ta famille

  4. Circe Rabet

    Bonjour Maxime,
    Je reviens vers toi car après avoir fait mon profil (j’en suis à la desidentification et transformation), j’ai besoin d’ échanger un peu avec toi.
    Lors des exercices sur les profils, je n’ai pas réussi à faire mon profil actuel car je n’en ai pas vraiment.
    Ce que j’ai trouvé, je l’ai fait en fonction de ce que je croyais être avant ma période actuelle (je ne sais pas comment l’appeler), peut-être est-ce ma période de transformation et de désidentification?? c’est ce que je me suis dit en lisant ton cours.

    Donc, j’étais plutôt quelqu’un de perfectionniste, consciencieux (positive et amusante d’après mes amis) de type réactif (8) au premier abord mais qui devenait assez efficace compétent (1) en cas de problème à résoudre immédiatement.
    Ma fonction semblait être plutôt loyauté, cohésion, fiabilité, même si je me retrouve dans beaucoup d’autres (résultats assez serrés)

    J’ai toujours eu un manque de confiance en moi et me suis toujours remise en question (parfois peut-être trop. On me dit souvent que je réfléchis trop, que je me pose trop de questions), mais mon énergie débordante me permettait d’aller de l’avant et de me surpasser.

    Aujourd’hui, et depuis quelques années maintenant, je ne sais plus qui je suis. Je n’ai plus d’énergie. Tout me paraît difficile et lourd. J’aimerais faire plein de choses créatives comme auparavant, mais je n’y arrive plus. Je n’arrive plus à commencer quelque chose en étant sûre que j’arriverai au bout de mon projet. Je n’ose même plus et n’arrive même plus à planifier quoique ce soit , comme si je n’avais plus d’énergie suffisante pour aller jusqu’au bout. Je manque de dynamisme, d’entrain et de légèreté.

    J’imagine que j’ai certainement acquis d’autres qualités pendant cette transformation qui dure encore mais j’en souffre énormément.

    je viens de regarder le cours et tu dis qu’il faut « accepter » et s’aimer malgré ces changements. Mais le fait de ne pas pouvoir aller jusqu’au bout de mes projets ne me plaît pas du tout car il me semble qu’on ne peut plus me faire confiance (ou est-ce moi qui ne me fait plus confiance??)

    Je viens également de regarder le cours sur l’hygiène énergétique… J’imagine que tu vas me dire que là est la réponse à mon problème?… Mais comment faire pour y arriver quand on est allée trop loin dans la perte d’énergie et qu’on n’arrive pas à trouver le temps pour réellement se reposer.

    Je ne sais pas exactement qu’elle aide je dois te demander mais j’espère que tu sauras trouver les mots, et me donner des exercices à faire (méditations ou autres).

    Je compte sur toi
    Merci à toi
    Céleste

    1. Maxime Auteur du sujet

      Coucou Céleste,

      En effet, la priorité te concernant me semble être « le ralentissement » et le repos. Tu ne pourras de toute façon pas aller encore très loin comme cela.

      Oui pour la méditation, bien sûr, c’est clairement le remède le plus efficace pour toi. Tu en as dans cette formation ainsi que sur le blog « heureux dans sa vie ».

      Tu es en train de vivre cette transition globale… Elle concerne tout le monde. Le fonctionnement d’avant ne marche plus, la Vie nous demande d’évoluer. C’est pour cela que rien ne fonctionne (c’est l’impression que nous en avons), mais cette « pause » est nécessaire pour nous retrouver, pour déconstruire et pour ainsi, repartir sur de bonnes bases dans une vie qui nous ressemble vraiment !

      Plus tu forces, plus tu veux comprendre, plus tu veux sortir de cette situation, et plus tu souffres, plus c’est dur… Il n’existe alors pas d’autre solution que celle « d’accueillir » ce qui se passe dans l’instant, tes émotions incluses, et d’oser Être cette nouvelle personne qui frappe à la porte…

      Ce mouvement est TRÈS positif. Notre mental et notre égo ne comprend pas, et c’est cela qui nous rend la tache complexe. En dépassant cela, en acceptant et en te laissant traverser, tout se résoudra bien plus naturellement et finalement, bien plus rapidement aussi.

      Voilà Céleste pour le premier débrief
      Bon courage à toi, bon repos.
      Maxime

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *