Changer mes automatismes pour rendre le monde meilleur

c’est en tirant une carte de mon « Petit Oracle de la Création » (de Eve Korrigan)
que l’idée m’est venu d’écrire ces quelques lignes.

 

Avez-vous parfois le sentiment que votre vie est dirigée par des automatismes ?

Que vous ne contrôlez pas vraiment la situation…

 

C’est ce que je peux observer chez moi lorsque mon petit garçon de 5 ans et demi
fait quelque chose qui m’agace.

 

Dans ce cas précis, je me mets en colère et je crie.

Automatisme…

 

Derrière ça, il y a une croyance en moi qui me dit que c’est avec de la fermeté
que mon fils m’écoutera.

Ou encore qu’il doit suivre mes règles pour bien grandir.

 

Des exemples comme ça j’en ai des tonnes (et vous aussi je présume).

 

En fait, tout ce que nous vivons au quotidien est issus de ces croyances
et de ces automatismes que nous avons accepté un jour
et dans lesquels nous avons placé nos espoirs.

 

La plupart du temps on ne s’en rend pas compte.

 

Et toute la journée se déroule avec un enchaînement incessant de croyances
(aidantes ou limitantes).

 

Mais ça devient intéressant quand on commence à les observer et même à les voir venir.

 

C’est à ce moment précis qu’il est possible de s’en débarrasser et d’en changer.

 

Dans l’exemple que j’ai cité plus haut, c’est ce qui se passe.
A tel point que je peux prédire ma réaction.

 

Cette croyance n’est pas aidante (ni pour moi ni pour mon fils).
Elle est carrément limitante puisqu’elle m’éloigne de lui sournoisement.

 

J’ai alors le choix de créer une autre réalité.

J’ai le pouvoir de changer les choses.

Puisque j’en suis conscient.

 

 

C’est vrai qu’une vieille croyance (issue de nos parents par exemple)
n’est pas forcément simple à changer du jour au lendemain.
 Je vois bien qu’ici encore une croyance est à l’oeuvre… 😉

Parfois c’est facile pour moi d’agir différemment, de transformer un automatisme
et de changer d’habitude.

C’est un entraînement.

 

Et d’autres fois c’est très compliqué.

Parce que je suis fatigué ou que ma charge mentale est trop importante.

 

 

Dans ce cas, je ressens le besoin d’être accompagné.

 

J’en parle parfois avec notre expert Maxime (qui est un excellent coach et un précieux ami).

 

Mais comme je suis du genre solitaire, je préfère être accompagné en toute autonomie.

 

Donc je me replonge dans la formation en ligne de notre experte Delphine Meyer
« 15 jours pour identifier et sortir des schémas répétitifs ».

 

 

Et je prends du temps pour méditer sur ce que j’ai observé en moi et qui me dérange.

 

Car si cette croyance ne me plaît plus, qu’elle me limite, alors il est peut-être temps d’en changer.

 

Ce qui est formidable dans la vie c’est que nous avons toujours le choix. A chaque instant.

 

C’est peut-être l’occasion pour vous en ce moment de faire le point sur ce qui vous encombre à l’intérieur…

Pour le remplacer par autre chose de plus joyeux !

 

Qu’en dites-vous ?

A propos de l'auteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@

Pas d’activité récente
13 Partages
Partagez13
Partagez
Enregistrer
Tweetez